29.7.10

Giir di Mont


Comme chaque dernier dimanche de juillet, le petit village transalpin de Premana est devenu la capitale mondiale du skyrunning. Et encore plus cette année, donc le Giir di Mont était le Championnat du Monde ISF, et les meilleurs spécialistes de la discipline étaient présents.

La "sfida" était annoncée entre Marco de Gasperi et moi, le six fois champion du monde de course en montage, mais aussi très performant en skyrunning, donc il comptait ses apparitions avec des victoires et records, comme la Climbathon en Malasie, Valmalenco Valposchiavo, ou a Sierre Zinal où il a gagné avec le deuxième meilleur temps. Pour Moi, Marco n'était pas un adversaire, donc je rêvais de le suivre quelques kilomètres avant qu'il partait, et je craignait plus pour coureus de la taille de Ricardo Mejia, Tofol Castanyer, Agustí Roc, Jessed Henandez ou les nombreux italiens.

Premana c'est synonyme de fête du sport, et à 8h du matin, les 600 coureurs sommes partis entre les cris du enthousiaste publique. Déjà dans la première descente de 200m, Marco de Gasperi et moi sommes partis du groupe poursuivant et a peine à 100 mètres de montée j'ai compris que cette course c'était pour nous une dure "bataille" à deux pendant les 32km qui nous restaient. A un rythme d'enfer, on a passée les deux premières montées et descentes avec des constants attaques des deux pour essayer de partir, mais personne décrochait. J'étais convaincu que si aucun des deux laissait, on jouerait la victoire à l'sprint dans la montée a Premana.

A un rythme de record on est arrivée au pied de la troisième et dernière montée du Giir di Mont, et dans la première partie Marco a mis un rythme très élevé pour essayer. C'était très dur mais j'ai réussi à pas décrocher et dans la forte montée dans l'alpage de Pemaniga, quand Marco s'a mis a marcher, j'ai vu que c'était le moment: Tout ou rien, c'était surement la dernière opportunité pour moi. J'ai tout donnée dans trois ou quatre minutes, Marco était derrière. 20m, 30m, 50m...100m. J'ai plus regardé en arrière et je suis parti à fond dans les derniers kilométrés de course, en espérant que l'avantage fut suffisant pour le tenir jusqu'au fin de la descente. Dans ma tête je voyais Marco arriver à bloc dans la descente, et pour cela j'ai pris beaucoup de risques dans les derniers 5 km de descente qui nous amenaient à Premana.

Là c'était la joie. Entre tous les spectateurs qui nous attendaient à l'arrivée j'ai pas pu tenir les larmes, l'émotion était trop...Il y a des courses que tu penses gagner celles que tu veux gagner et il en y a que tu rêves gagner. Là, j'étais au delà des rêves.

Le record est tombé de presque 5 minutes, mais ça c'était évident à une course avec ce plateau. Marco est arrivée en deuxième position trois minutes après et Luís 3ème 10 minutes après. Chez les filles, aussi un record qui tombe de presque 15', par Laetitia Roux devant Mireia Miró et Emmanuela Brizio. Vive le ski! 4 places dans les podiums!!!

Maintenaint, c'est temps de reposer un peu et préparer Sierre Zinal, ou il nous attend une autre "sfida" aussi très dure avec les fréres Demateis, Tarçis, Flo...

Maschile:
1) Kilian Jornet Burgada 3.01.14
2) Marco de Gasperi 3.04.34
3) Louis Alberto Herdando 3.11.00
4) Tofol Castanier 3.11.49
5) Nicola Giolinelli 3.12.50
6) Tom Owens 3.13.02
7) Ricardo Mejia 3.13.54
8) Tadei Pivk 3.14.24
9) Dennis Brunod 3.15.39
10. Agusti Roc Amador 3.18.24.
Femminile:
1) Laetitia Roux 3.46.40
2) Mireia Mirò 3.53.52
3) Emanuela Brizio 3.58.19
4) Stephanie Jimenez 3.59.12
5) Paola Romanin 4.03.41


7 comentarios:

Joe Grant dijo...

Félicitation Kilian! Superbe performance :)

HEURA dijo...

Felicitats Kilian!
No tens limits!
Enhorabona de nou!

joe08 dijo...

Genial victoria. Molt bona sort pel UTMB! i estarem molt pendents també del Kilimanjaro! Que facis bona aclimatació i sobretot no prenguis mal! Et fots tanta canya que no se com aguantes!! jeje. Cada dia parlem de tu amb la colla. Ets un mega-crack.! anims!
Sergi

SiS dijo...

Your finish it is great! Bravo! :-)
Good luck for your next race!

estevemarta dijo...

fabulós, on vas arrasàs,

estevemarta dijo...

fabulós, on vas arrasàs,

price per head bookmaking dijo...

Es impresionante que en la meta haya tanta cantidad de gente son las cosas que uno quiere ver más en el atletismo.